DIY 2021 : la couronne de Noël

Depuis quelques années, je réalise moi-même mes couronnes de Noël. J’ai eu un déclic en 2018 lorsqu’un maman d’élève m’en avait offerte une, réalisée par sa maman. J’avais été très touchée par cette attention et cette couronne était vraiment jolie. Pour voir celle de l’année dernière, cliquez ici.

Merci encore à la maman de Nino

Pour réaliser ce DIY, il vous faudra :

  • un cerceau de la taille de votre choix (le mien est en osier, je l’avais trouvé à action l’année dernière mais pouvez en trouver ici.)
  • des branches de sapin (je les ai prises chez le fleuriste pour avoir de très belles branches très fournies mais vous pouvez aussi utiliser les branches de votre sapin si celui-ci est trop fourni.
  • De l’eucalyptus
  • Des chardons
  • Du gypsophile
  • Des oranges séchées
  • Des fleurs faites main en porcelaine faites par les doigts de fée de Cécile Grandgirard que vous pouvez retrouver ici.
  • Deux guirlandes fil à piles plates
  • Un sachet pour que les interrupteurs des lampes soient à l’abri de la pluie.
  • Du fil d’aluminium / fil de nylon élastique
  • Des ciseaux
  • Un sécateur

Dans un premier temps, il faut couper les branches de sapin avec un sécateur et les relier ensemble pour former comme un grande guirlande de la circonférence du cercle que vous avez choisi. N’hésitez pas à faire quelque chose d’épais et dense pour avoir une guirlande bien fournie. J’ai utilisé du fil de fer mais aussi du fil de nylon élastique. C’est l’étape la plus importante.

Il faut, ensuite, attacher votre guirlande de sapin tout autour de l’anneau. J’utilise du fil de fer et du fil de nylon élastique. Il faut modeler les branches de sapin afin d’avoir un joli cercle. Mon cerceau en rotin n’était pas très droit, j’ai donc essayé de guider ma guirlande de sapin pour compenser au maximum ce petit soucis.

Il faut ensuite rajouter l’eucalyptus. Pour cela, utilisez le fil nylon qui ne se verra pas.

J’ai fait le choix cette année de mettre les jolies fleurs en porcelaine de Cécile Grandgirard. Je suis fan de son travail ♡. Vous pouvez bien entendu utiliser des fleurs fraîches ou sèches ou les deux… J’ai utilisé du fil chenille afin de les maintenir sur la couronne. Le résultat est tout à fait à mon goût 🧡

Rajouter le gypsophile en intercalant celui-ci entre les branches de sapin et d’eucalyptus. Procéder de la même façon avec les chardons. J’ai collé les oranges séchées avec mon pistolet à colle chaude.

Et voilà, il faut mettre les guirlandes fil puis ranger les boîtiers dans un petit sac étanche.

Cette année je souhaitais une couronne taille XXL. Je pense que j’ai relevé mon défi 🌟.

J’espère qu’elle vous plaît. N’hésitez pas à m’envoyer vos jolies couronnes en me taguant sur les réseaux 😉.

À bientôt

Aurélie

DIY calendrier de l’avent 2021

DIY calendrier de l’avent 2021

Vous le savez sûrement mais j’adore les pays scandinaves et leurs traditions de Noël… du fait maison, des décos faites avec les enfants, du hygge à volonté…

Depuis quelques années je prépare mon calendrier de l’avent mais je n’en avais jamais imaginé un de A à Z. Il m’a occupé plusieurs jours mais je suis ravie du résultat.

J’avais dans l’idée de faire un village de Noël avec les maisons que j’aime tant et qu’on retrouve aux Pays-Bas.

Poursuivre la lecture de « DIY calendrier de l’avent 2021 »

Jouet coup de cœur, la playboard de Max & Léa

Aujourd’hui je vais vous parler de la playboard de chez Max & Léa. Vous savez comme j’aime partager mes coups de cœur alors en voici un.

C’est une tablette en bois multi usages et qui convient dès le plus jeune âge. Vous savez que j’aime les jeux qui durent dans le temps et dont les enfants se servent naturellement pour expérimenter. J’adore voir ce qu’elle inspire à Gaspard.

Il a bien sûr vu qu’il s’agissait des nombres et il s’est mis à faire des opérations simples comme il les apprend en CP. Je trouve ça très malin d’avoir ajouté derrière les collections de doigts, les symboles opératoires. Gaspard vérifie ses calculs avec les petits anneaux de couleur. Que demander de plus !

J’ai trouvé qu’elle avait beaucoup d’avantages, car pour les plus petits, elle développe la motricité fine et la préhension. Elle permet aux enfants d’avoir les différentes représentations des nombres (oui, ça c’est du langage de prof, et comme j’adore le cycle 1, je vois tout de suite ce que je pourrais faire avec cette playboard dans ma classe). Les couleurs ont du pep’s comme j’aime et je trouve ça intéressant de prendre seulement quelques accessoires pour construire encore d’autres compétences.

Je l’ai déjà dit dans d’autres articles mais j’aime vraiment les jouets libres de notice, intuitifs, dont les enfants peuvent détourner l’usage premier pour expérimenter.

Petit bonus, il y a un petit pochon tout mignon pour ranger les accessoires et je trouve ça canon car, je ne sais pas si c’est pareil chez vous mais ici j’ai l’impression que la maison avale des objets ! Alors pouvoir ranger les pièces dans un pochon c’est l’idéal et aussi une autre possibilité de faire travailler les enfants avec une reconnaissance des formes au toucher ou encore tirer les anneaux de couleur et dire le nom de la couleur qu’on a tirée. On peut même aborder la notion de clair et foncé pour les plus grands. Vous trouverez bien sûr plus d’infos sur le site de Max & Léa, mais je voulais vous montrer qu’elle offrait plus que ce qui est noté sur le site, avec mon expérience de maîtresse.

Poursuivre la lecture de « Jouet coup de cœur, la playboard de Max & Léa »

Halloween 2021

Montage photo réalisé grâce à l’application airbrush

Je ne suis pas une grande fan de la fête d’Halloween, j’avoue que je suis très impressionnable et par conséquent j’ai vite peur.

Mais il n’ en est rien pour mon plus petit qui adore se déguiser. Alors vous imaginez aisément son bonheur à l’approche de cette fête.

On a donc imaginé un petit brunch et c’était rigolo de voir les garçons à fond dans cette fête.

Côté cuisine, c’est ma plus grande qui s’est lancée pour nous cuisiner un brunch effrayant.

Au menu, il y avait de terrifiantes tartelettes aux pommes avec la tête de M. Jack, des cupcakes au cœur coulant avec de jolies décorations. C’était tellement bon 😋

Nous avons bien entendu fait cette fameuse expérience vinaigre/bicarbonate de soude. Les garçons ont adoré.

Nous avons aussi réalisé des sculptures de courges, les garçons voulant les mettre dehors pour décorer le jardin et nourrir les petits animaux du jardin.

Tout le monde s’est bien amusé et je pense que c’est le principal 🎃🧛🏻💀. Vous fêtez Halloween chez vous?

La recette des tartelettes aux pommes :

Poursuivre la lecture de « Halloween 2021 »

Upcycling de mon canapé Ikéa Asarum

Lorsque j’ai préparé le concours de recrutement de professeur des écoles, j’ai pratiquement vécu pendant 6 mois dans mon bureau…

J’avais encore ma boîte de papeterie, Gaspard avait 3 mois quand j’ai commencé les cours en ligne avec forprof et je n’avais pas de place en crèche pour mon petit Loulou… Une année difficile psychologiquement parlant, épuisante !

Je devais préparer les sujets avec ma binôme qui habitait dans le sud, et nous le faisions souvent après les cours qui finissaient tard le soir, et pour ne réveiller personne, je dormais dans le bureau dans un vieux clic clac. Nous avons acheté du pratico pas cher pour que je sois mieux installée et nous avons donc acheté le canapé convertible Asarum à Ikéa.

Poursuivre la lecture de « Upcycling de mon canapé Ikéa Asarum »

DIY : déco de table pour les fêtes

Depuis notre voyage au Danemark, nous avons changé de nombreuses habitudes, notamment sur les DIY plutôt que d’acheter. Nous prenons plaisir à créer en famille.

Cette année, nous avons fait le DIY de Jesus Sauvage avec ces jolies maisons. Et dans la petites enveloppes, il y avait des des activités en famille et quelques gourmandises.

Diy à retrouver sur le compte insta de @jesussauvage

Nous avons passé une journée à préparer notre décoration de table. Dans les pays nordiques, les familles créent beaucoup leurs décorations, c’est important pour eux.

Poursuivre la lecture de « DIY : déco de table pour les fêtes »

DIY : une couronne de noël

Cette année dans la calendrier de l’avent, il y avait : créer une couronne de noël pour décorer notre maison. Je ne sais pas qui s’est le plus amusé à la faire, les enfants ou moi !

Pour réaliser cette couronne il vous faut :

  • un cerceau de la taille de votre choix
  • des branches de sapin (je les ai prises chez le fleuriste pour avoir de très belles branches très fournies mais vous pouvez aussi utiliser les branches de votre sapin si celui-ci est trop fourni.De l’eucalyptus
  • Des chardons
  • Du gypsophile
  • Des fleurs de votre choix, moi j’ai utilisé des renoncules
  • Une guirlande fil à piles
  • Du fil d’aluminium

Mon cerceau fait 50 cm de diamètre

Pour commencer, il fait lier les branches de sapin entre elles pour faire une grande guirlande bien touffue qu’il fait lier avec le fil d’aluminium. Attention de bien cacher le fil pour qu’il ne se voit pas.

Pour mettre en place l’eucalyptus j’ai également utilisé du fil de nylon élastique. C’est vraiment pratique !

Poursuivre la lecture de « DIY : une couronne de noël »

DIY : une jolie suspension fleurie

Je flashe depuis tellement longtemps sur la suspension George Pale mais j’avoue que le prix me fait encore hésiter mais elle est sur ma liste de Noël.

En attendant j’ai créé un petit DIY si vous souhaitez avoir vous essayer à fabriquer une suspension dans le même style.

Vous aurez besoin de :

– 3m de tarlatane
– 12m de passepoil (j’en ai utilisé 10)
– un tasseau de bois
– une douillé
– du fil d’aluminium de 2mm
– de la colle extra forte
– de l’amidon en bombe
– des ciseaux
– une machine à coudre
– des épingles

Étape 1 :
Dessiner le contour du gabarit sur la tarlatane puis la découper à l’aide des ciseaux

Vous devez avoir 16 pétales au total.

Étape 2 :
Préparer votre ouvrage. Placer les deux faces l’une contre l’autre et y placer le passepoil entre les deux. Piquer votre ouvrage avant de le coudre à la machine à coudre.

ATTENTION : j’ai enlevé la cordelette du passepoil avant de coudre pour ensuite pouvoir passer mon fil d’aluminium pour bien tendre le pétale ensuite.

Normalement vous devez obtenir ceci

J’avais fait un test en retournant l’ouvrage mais finalement c’est plus joli de laisser le passepoil comme cela, entre les deux couches de tarlatane. Comme la tarlatane ne s’effiloche pas, vous pouvez la couper comme vous le souhaitez. Moi j’ai bien ajusté ma coupe par rapport au passepoil et le rendu me plaisait ainsi, donnant une touche de doré supplémentaire. J’ai utilisé du passepoil doré lurex, je ne suis donc pas sûre du rendu avec un autre passepoil.
Vous devez coudre les 8 pétales pour réaliser la suspension.

Ma tarlatane était froissée lorsque j’ai cousu mes pétales, je l’ai repassée après mais ce tissu se détend. Je vous conseille donc de tout repasser avant la couture… Pour Plus de tenue, j’ai amidonné le tissu. En les posant au sol, j’ai pu avoir un aperçu de ce à quoi cela ressemblerait une fois fini.

Etape 3 :
Cette étape est assez délicate car elle consiste à faire passer le fil d’aluminium à la place de la cordelette du passepoil pour bien former vos pétales. Je vous conseille de prendre un fil d’aluminium de 2mm et assez rigide pour avoir une belle tenue.

Apple m’a aidée… Elle s’est assise sur toutes les pétales!!! Je vous conseille de bien tendre la toile et ensuite d’entortiller le fil. Je referais un essai plus tard en faisant des anneaux avec le fil d’aluminium plutôt que comme je les ai assemblées en m’inspirant d’un autre tuto car je trouve qu’elles se sont détendues lors de l’assemblage… je vous tiendrais au courant des rectifications que je pourrais apporter ^^

Etape 4 :
Voici le moment de passer à l’assemblage. J’ai choisi de reproduire l’assemblage proposé dans le DIY de Hello Blogzine en coupant des tasseaux de bois. Je vous laisser y trouver les dimensions afin de vous aider.
Puis j’ai commencer à assembler comme c’est noté dans le tuto mais j’ai ajouté une perle que j’ai aussi bombé en doré comme les tasseaux (au fait si vous bombez en doré, prenez du doré bling bling car sinon vous n’aurez que le côté argenté du doré mat…) pour cacher mes fils entremêlés. Si mes fils d’alluminium n’avaient pas été verts je pense que j’aurais fait un anneau comme l’avait proposé Flavie Peartree lors du DIY de son abat jour en papier que j’avais réalisé il y a quelques mois et que vous pouvez voir ici.

J’ai collé les tasseaux en croix pour q’ils se tiennent mieux. J’ai remonté ma douille et hop, je l’ai accrochée. Elle est parfaitement imparfaite mais elle me plait même si je vais quand même tester une autre version !

Etape 6 :
Il n’y a plus qu’à fixer au plafond cette nouvelle suspension ! Voici le résultat une fois monté, prête à être fixée dans mon salon ! Elle n’égalera jamais la suspension George pale mais au moins vous pourrez dire : c’est moi qui l’ai faite.

Si vous tentez l’expérience de ce diy, envoyez moi vos photos que je puisse les publier ou utilisez @mum_love_mint_and_liberty sur instagram ou facebook ou le #diymumlovemintandliberty

Inscrivez-vous pour ne rien rater ^^

A très vite

Aurélie

Couture solidaire : coudre pour le personnel soignant

Cette année est bien particulière, et pas seulement parce que je vais avoir quarante ans… Le confinement dû au covid-19 a bien changé le plan de mes vacances de printemps qui devait être synonyme de nouveau road trip pour découvrir les merveilles de l’Art Déco.

J’ai voulu me rendre utile et j’ai répondu à l’appel de la maison Lener Cordier qui cherchait des couturières bénévoles pour assembler des sur-blouses pour le personnel soignant de la région. J’ai ainsi reçu les pièces découpées, le fil et le patron pour coudre 30 sur-blouses. Si l’assemblage en lui même n’était pas trop difficile, ce fût très chronophage. Mais je ne regrette pas mes deux jours et demi à coudre sans relâche…

Merci au personnel soignant de nous aider sans relâche, de ne pas flancher et d’être ainsi au service des autres dans cette épouvantable crise sanitaire. Je suis juste admirative de leur abnégation. M.E.R.C.I

Aidons-les, #restezchezvous

A bientôt

Aurélie

Cure de Sébum

Voilà 4 jours que je me suis lancée dans cette fameuse cure de sébum afin de pouvoir limiter les lavages répétitifs qui agressent mes cheveux.

Voilà plus de deux ans que j’ai entendu parlé de cette fameuse cure… mais voilà, le hic c’est qu’il ne faut pas se laver les cheveux durant 1 mois… oui oui vous avez bien lu… 1 mois.

Je me suis dit qu’avec le confinement qui a été prolongé de 4 semaines, c’était peut être l’occasion de se lancer puisque confinée je ne suis sensée voir que ma famille avec laquelle je vis…

Après 4 jours j’ai déjà envie de les laver… ça va être difficile de tenir mais si c’est pour avoir des cheveux moins agressés et que je peux laver moins fréquemment ça peut être enfin THE solution après tout essayé, passant par les shampoings bio, secs, solides… bref rien ne me convient vraiment.

On verra d’ici quelques jours. Et vous? Vous avez déjà testé ? Si oui ça vaut le coup ?

A très vite

Aurélie