Couture solidaire : coudre pour le personnel soignant

Cette année est bien particulière, et pas seulement parce que je vais avoir quarante ans… Le confinement dû au covid-19 a bien changé le plan de mes vacances de printemps qui devait être synonyme de nouveau road trip pour découvrir les merveilles de l’Art Déco.

J’ai voulu me rendre utile et j’ai répondu à l’appel de la maison Lener Cordier qui cherchait des couturières bénévoles pour assembler des sur-blouses pour le personnel soignant de la région. J’ai ainsi reçu les pièces découpées, le fil et le patron pour coudre 30 sur-blouses. Si l’assemblage en lui même n’était pas trop difficile, ce fût très chronophage. Mais je ne regrette pas mes deux jours et demi à coudre sans relâche…

Merci au personnel soignant de nous aider sans relâche, de ne pas flancher et d’être ainsi au service des autres dans cette épouvantable crise sanitaire. Je suis juste admirative de leur abnégation. M.E.R.C.I

Aidons-les, #restezchezvous

A bientôt

Aurélie

Cure de Sébum

Voilà 4 jours que je me suis lancée dans cette fameuse cure de sébum afin de pouvoir limiter les lavages répétitifs qui agressent mes cheveux.

Voilà plus de deux ans que j’ai entendu parlé de cette fameuse cure… mais voilà, le hic c’est qu’il ne faut pas se laver les cheveux durant 1 mois… oui oui vous avez bien lu… 1 mois.

Je me suis dit qu’avec le confinement qui a été prolongé de 4 semaines, c’était peut être l’occasion de se lancer puisque confinée je ne suis sensée voir que ma famille avec laquelle je vis…

Après 4 jours j’ai déjà envie de les laver… ça va être difficile de tenir mais si c’est pour avoir des cheveux moins agressés et que je peux laver moins fréquemment ça peut être enfin THE solution après tout essayé, passant par les shampoings bio, secs, solides… bref rien ne me convient vraiment.

On verra d’ici quelques jours. Et vous? Vous avez déjà testé ? Si oui ça vaut le coup ?

A très vite

Aurélie

Vers une conversion éco-responsable

Lorsque j’étais enceinte de Gaspard, j’ai commencé à avoir un déclic. Il faut dire aussi que depuis que nous avons fait bâtir, et habitons ici, nous avons de super voisins et une de mes voisines a commencé à me sensibiliser au bio, et à un autre mode de consommation.
J’ai lu le livre de Béa Johnson mais je me suis vite rendu compte que je ne pourrais jamais arriver à être totalement zéro déchet. Cela demande beaucoup de temps, de recherches, d’aller-retours. Bref tout ce temps que je n’ai pas en dehors des grandes vacances.
Par contre, ce livre m’a permis d’entamer une démarche vers une consommation plus éco-responsable.

J’ai commencé par réaliser quelques produits ménagers maison. C’est vrai que c’est une réelle économie et aujourd’hui il faut quand même avouer que les produits du commerce sont plus chers, et on sait aussi que beaucoup sont nocifs pour l’environnement même si beaucoup d’efforts sont quand même réalisés.

LE VINAIGRE BLANC
J’ai vite appris que le vinaigre blanc servait à tout ! J’avoue ça ne sent pas bon et ça pique un peu au nez ^^. Personnellement je le parfume en le faisant mariner avec mes écorces d’oranges (au lieu de les jeter) et du romarin.

Il faut savoir que le vinaigre blanc est un très bon anti-calcaire et qu’il n’abimera pas votre paroi de douche en verre contrairement aux anti-calcaires vendus dans le commerce. Vous pourrez également détartrer votre cafetière.
En y ajoutant du sel, vous aurez une action renforcée. Il me sert également pour nettoyer mes vitres. Il a un pouvoir désinfectant aussi c’est une bonne alternative à l’eau de javel. Je l’utilise aussi beaucoup lorsque je prépare des produits ménagers.

LE COMPOSTEUR
Mon barbu rêvait d’un composteur. L’idée ne me séduisait pas trop mais avec le recul et le temps c’était vraiment une super idée et cela nous a permis de réduire considérablement nos déchets de poubelle noire. Et c’est quand même super car finalement nous n’achetons plus de terreau pour notre potager ou nos jardinières de fleurs car le composteur permet de transformer vos déchets alimentaires (pelures de légumes…) en un bon terreau bien riche.
Après notre composteur est situé au fond de notre jardin alors l’hiver c’est super galère surtout quand le terrain est bien humide. Et puis, j’ai enfin trouvé à Maison du Monde, un super pot pour mettre mes épluchures de légumes et compagnie, avec un filtre charbon pour éviter les mauvaises odeurs. Il a une grande contenance alors ça évite de faire plein d’aller-retours dans la semaine !

LES PRODUITS MÉNAGERS FAITS MAISON
Comme je vous le disais au début de cet article, j’ai commencé par faire mes produits maison. Poursuivre la lecture de « Vers une conversion éco-responsable »

Travaux : agrandissement de la cuisine

Voilà bientôt un an que nous nous sommes lancés dans de grands travaux puisque nous avons fait un agrandissement en bois de notre maison.

Cet agrandissement nous a permis de repenser les espaces et nous avons profité de notre semaine de vacances pour commencer l’agrandissement de la cuisine.

Voici ce que nous imaginons sachant que nous allons changer les plans de travail et rajouter un meuble de 60 cm de chaque côté de notre cuisine en U.

La cuisine avec la verrière
La cuisine actuelle

Au programme :

  • Faire une ouverture sous l’escalier afin d’avoir un accès direct entre le salon et le bureau/salle tv/piano
  • Fermer l’accès entre l’ancien cellier et le bureau
  • modifier la cloison du mur de cuisine afin d’agrandir celle-ci et d’avoir deux espaces distincts : celui où on cuisine et celui dans lequel on mange. Par soucis d’économie, nous n’avons pas voulu casser entièrement l’ancienne cuisine et nous avons gardé les anciens éléments.
  • Faire l’encadrement pour commander une verrière afin d’apporter la luminosité nécessaire dans le nouvel espace cuisine
  • Modifier les branchements d’eau
  • Modifier l’électricité.
  • Préparer les murs
  • Carreler le nouvel espace cuisine
  • Faire une nouvelle évacuation pour le nouvel emplacement du lave-vaisselle.

Nous nous sommes donnés un délai de 5 jours afin de réaliser ce gros chantier. Je sais c’est ambitieux mais nous n’avons plus que les finitions à faire ce week-end.

Poursuivre la lecture de « Travaux : agrandissement de la cuisine »

Road trip Scandinavie : le choix du van

Comme avant chaque road trip, je me suis mise à lire tous les guides possibles afin de mieux connaître les pays que nous voulions visiter.

Mes guides lonely planet

Cette année, je vais fêter mes 40 ans et je rêve depuis longtemps de visiter ces beaux paysages froids. Mon barbu allant fêter lui aussi ses 2 x 20 ans quelques mois après moi, nous avons abandonné l’idée d’une grande fête au profit d’un voyage à 5 en Scandinavie.

Même si nous adorons notre tente de toit, je me suis vite rendue compte que la van Life était la meilleure solution d’hébergement pour ce nouveau périple et je me suis mise en quête d’une location. Mon choix s’est porté sur un Ford nugget que nous avons réservé pour 25 jours cet été chez Road Surfer.

Ford nugget toit relevable de chez road surfer

Pourquoi ce van et pas un autre ?

Le Ford nugget a une configuration bien différente des autres vans. En effet, il peut accueillir 5 personnes. Peu de vans proposent 5 places carte grise, donc trois vraies places avec ceinture !

J’ai surtout été séduite par le concept de « 2 espaces de vie ». Comme vous pourrez le voir si dessous, la cuisine se trouve à l’arrière du van, laissant ainsi disponible l’espace avec la table. Les enfants pourront jouer pendant que je cuisinerai. Je m’imagine parfaitement ☺️. Le toit relevable permet de se tenir debout sans probleme

Côté couchages, il y a un lit double dans le toit relevable et la banquette arrière se transforme en lit. Nous hésitons encore à prendre un matelas pour faire un lit pour Gaspard au niveau des sièges conducteur… Nous sommes encore en pleine réflexion !

Poursuivre la lecture de « Road trip Scandinavie : le choix du van »

Jouet coup de cœur, le circuit Way to Play

thumbnail_afc4a201-d1bf-4a3a-9eb0-fef1c6790f91

Cette année le père noël a apporté à Gaspard un super circuit (enfin 2…) C’est le circuit WayToPlay. C’est un circuit flexible qui, une fois remballé ne prend presque pas de place. C’est l’idéal pour nos road trips car il peut faire un très grand circuit et nous, on gagne de la place dans la voiture. Pour vous faire une idée, je vous ai mis la boite dans laquelle il est vendu ( encombrement : 27 x 14,5 x 7,5 cm). Nous avons 2 packs highway starter set. Sur la photo, nous n’avons pas tout utilisé. Les pièces sont réversibles et permettent donc de faire différent types de routes. Gaspard l’emmène partout et Alix joue avec lui. J’adore les voir s’amuser ensemble malgré leurs 5 ans d’écart. L’imaginaire n’a pas de prix. Aujourd’hui les dinosaures ont côtoyé voitures et Légos, Les enfants ont aussi fait le circuit en équilibre, bref une belle rigolade du mercredi matin.

Autre avantage c’est qu’il peut l’utiliser partout et par dessus tout dans la baignoire. Un circuit dans une baignoire, non mais vous vous rendez vraiment compte de ce que ça veut dire !!!

thumbnail_IMG_4691

Gaspard adore le moment du bain qui pour lui est synonyme de jeu. Le bonheur est encore plus grand depuis qu’il a son circuit.

La prochaine fois je vous parle de notre autre coup de cœur, la planche Wobbel Board. Pour revenir sur le circuit, le prix n’est pas donné mais la qualité est là ainsi que la polyvalence alors au lieu d’avoir un circuit déjà tout fait ou qui prend plein de place, laisser votre enfant imaginer les chemins et les histoires de son choix. Des heures d’amusement garanties et puis petit truc de maitresse, les gestes amples avec les voitures, les courbes… préparent au graphisme et donc à l’écriture 😉

J’ai trouvé ce circuit sur amazon à 63€ mais vous pouvez trouver ce circuit dans de nombreuses charmantes boutiques. A l’heure où je vous écris, il y a une promo sur ce circuit, profitez-en et dites moi tout en commentaire ou sur insta.

A bientôt

Aurélie

Bonne Année 2020

Une nouvelle décennie débarque. Etant née en 1980, les calculs sont vite faits… cette nouvelle décennie marque une nouvelle dizaine pour moi.

40 ans ! Tout passe si vite, tout est si furtif ! Depuis que je suis avec mon Barbu, la vie va à mille à l’heure, le temps défile et avec les enfants c’est encore pire.

PTUP5134 Cette photo, je l’adore. je voulais une photo souvenir de cette nouvelle année et les enfants ont adoré. Cette photo représente bien mes souhaits pour 2020, la famille, des rires, de la joie de vivre et du bonheur à n’en plus finir. Je sais qu’elle sera faite aussi de son lot de mauvais jours mais j’essaierai ces jours là de repenser à ce moment précis avec les enfants.

Et puis cette année, nous voulons réaliser le voyage de nos rêves. Un séjour de 4 semaines en Scandinavie. et vous comment s’annonce 2020 ?

Je vous souhaite tout ce que la vie peut vous apporter de meilleur.

A très vite

Aurélie & Co

Une bonne galette

OCYY3004Cette année, nous avons reçu la famille de mon barbu pour la galette, cela nous permet de présenter nos vœux et de prolonger les fêtes de fin d’année car il est difficile de se couper en 4 pour être partout les 24 et 25 décembre.

Comme à chaque fois, je me suis dit, pas de prise de tête j’irais chercher des galettes chez le pâtissier et comme d’hab… je me suis lancé un défi de trop. Les résolutions ça ne marche pas du tout… Et le lâcher prise que je veux m’imposer cette année…

Bref revenons à nos galettes… Car finalement nous avons passé un super moment avec les enfants pour les décorer.

IMG_E4113

En nous inspirant des jolies tartes qu’on peut trouver sur pinterest nous nous sommes essayé à la galette décorative. Munis d’emporte-pièces de chez Dille & Kamille (entrez dans ce magasin et vous aurez envie de tout acheter…) nous nous sommes lancés dans la décoration de notre galette. 

Attention, cette galette a totalement été réalisée de A à Z par mes soins (même la pâte feuilletée). Bon j’avoue je triche un peu car j’ai un thermomix et c’est quand même plus facile. Cette galette est fourrée à la frangipane aux pralines roses de Lyon. Un vrai délice.

Poursuivre la lecture de « Une bonne galette »

Road trip en Ecosse : Glasgow

Nous avons réussi à mettre tous nos bagages dans notre mini coffre et nous sommes donc partis au petit matin.

Nous habitons à environ 45 min de Calais, ce qui nous a permis de réserver le Shuttle qui nous permet de rejoindre Folkestone en 30 minutes. Une vraie facilité et un moindre coût car nous en avons eu pour environ 125€ pour l’aller-retour pour une semaine sur place. Cela reste pour 7 personnes la traversée la moins chère et la plus rapide!

Nous avons mis pas loin de 10h pour rejoindre Glasgow. Nous avions réservé le Glasgow central skyline via le site de booking. L’appartement avait un côté excentrique très « Royaume-Uni » mais malheureusement il est peu entretenu, et n’a pas de table pour manger… à 7 c’était un peu compliqué… Par contre le gros plus de cet appart, c’est qu’il est situé juste à côté du centre ville, donc nous avons pu nous balader à pied et côté stationnement, un parking est à disposition pas très loin et ça, c’est vraiment un bon point. Il faut savoir que pour se stationner c’est l’enfer et cela coûte très cher !

Nous avions repéré plusieurs attractions à faire à Glasgow et nous avons opté pour Les bus Hop on Hop off pour nous déplacer. Vous pouvez écouter les commentaires en français et cela peut vous donner des idées d’arrêts que vous n’aviez peut-être pas prévus !
Nous avons choisi City Sightseeing Glasgow, les tarifs étant très intéressants car nous avons payé moins de 45€ pour 2 adultes et 3 enfants pour deux jours de trajets illimités. Les enfants jusque 4 ans inclus voyagent gratuitement. Comptez 22€ pour un adulte pour 2 jours, 20€ pour une journée et 12€ pour un enfant entre 5 et 15 ans. C’est très simple d’utilisation et quand vous montez dans un bus uniquement en anglais, un vrai guide vous explique la visite avec ses petites histoires à lui. Nous avons eu un guide écossais en kilt, côté dépaysement, nous en avons eu pour notre compte !

Nous avons particulièrement aimé le street art très présent dans la ville. La brique rouge donne vraiment une ambiance particulière dans cette ville que j’ai beaucoup aimée.

Nous avons commencé notre visite de la ville en allant rejoindre la place du centre ville de Glasgow pour prendre notre bus à environ 10 minutes de notre appartement.

PEOPLE’S PALACE : Notre première visite a été consacrée au musée de l’histoire sociale, un musée bien différent de ceux que nous pouvons croiser dans d’autres pays. Il se trouve dans le Glasgow Green et se nomme le People’s Palace (palais du peuple). C’est un musée relatant la vie des Glaswégiens de 1750 à nos jours à travers des expositions que j’ai trouvées très novatrices. L’entrée y est de plus gratuite pour tout le monde. Vous pouvez également visiter la serre attenante (winter gardens) qui malheureusement était en travaux quand nous y sommes allés. je la note dans les endroits à voir pour la prochaine escapade en Ecosse.

Un workshop était organisé pour les vacances d’automne sur le thème d’Halloween. Nous avons eu beaucoup de mal à motiver les enfants pour ressortir !

Poursuivre la lecture de « Road trip en Ecosse : Glasgow »

Family road trip en Ecosse : organisation

  • Comme vous avez pu le voir, depuis bientôt un an nous avons décidé de prendre la route pour visiter l’Europe.
  • Notre destination lors des vacances d’automne était toute trouvée : l’Écosse. Nous avons choisi cette destination pour plusieurs raisons :

    – Ce n’était pas trop loin de chez nous.

    – Nous allions pouvoir assouvir la passion de Zélie par rapport à Harry Potter (et la mienne par la même occasion).

    – Les highlands et les lochs nous faisaient rêver (j’ai trop regardé outlander 😅)

    Bien sur nous avons dû nous résoudre à laisser notre tente de toit pour partir en itinérant en choisissant 3 logements.

    J’avais pas mal potassé les guides Lonely planet , notamment celui sur l’Ecosse puis celui de Glasgow et celui d’Édimbourg.

    Notre itinéraire :

    • Jour 1 : Calais — Glasgow
    • Jours 2 et 3 : Glasgow
    • Jour 4 : Glasgow — Loch Lomond
    • Jour 5 : Loch Lomond — Édimbourg
    • Jours 6 et 7 : Edimbourg
    • Jour 8 : Edimbourg — Calais
    Poursuivre la lecture de « Family road trip en Ecosse : organisation »