DIY : une jolie suspension fleurie

Je flashe depuis tellement longtemps sur la suspension George Pale mais j’avoue que le prix me fait encore hésiter mais elle est sur ma liste de Noël.

En attendant j’ai créé un petit DIY si vous souhaitez avoir vous essayer à fabriquer une suspension dans le même style.

Vous aurez besoin de :

– 3m de tarlatane
– 12m de passepoil (j’en ai utilisé 10)
– un tasseau de bois
– une douillé
– du fil d’aluminium de 2mm
– de la colle extra forte
– de l’amidon en bombe
– des ciseaux
– une machine à coudre
– des épingles

Étape 1 :
Dessiner le contour du gabarit sur la tarlatane puis la découper à l’aide des ciseaux

Vous devez avoir 16 pétales au total.

Étape 2 :
Préparer votre ouvrage. Placer les deux faces l’une contre l’autre et y placer le passepoil entre les deux. Piquer votre ouvrage avant de le coudre à la machine à coudre.

ATTENTION : j’ai enlevé la cordelette du passepoil avant de coudre pour ensuite pouvoir passer mon fil d’aluminium pour bien tendre le pétale ensuite.

Normalement vous devez obtenir ceci

J’avais fait un test en retournant l’ouvrage mais finalement c’est plus joli de laisser le passepoil comme cela, entre les deux couches de tarlatane. Comme la tarlatane ne s’effiloche pas, vous pouvez la couper comme vous le souhaitez. Moi j’ai bien ajusté ma coupe par rapport au passepoil et le rendu me plaisait ainsi, donnant une touche de doré supplémentaire. J’ai utilisé du passepoil doré lurex, je ne suis donc pas sûre du rendu avec un autre passepoil.
Vous devez coudre les 8 pétales pour réaliser la suspension.

Ma tarlatane était froissée lorsque j’ai cousu mes pétales, je l’ai repassée après mais ce tissu se détend. Je vous conseille donc de tout repasser avant la couture… Pour Plus de tenue, j’ai amidonné le tissu. En les posant au sol, j’ai pu avoir un aperçu de ce à quoi cela ressemblerait une fois fini.

Etape 3 :
Cette étape est assez délicate car elle consiste à faire passer le fil d’aluminium à la place de la cordelette du passepoil pour bien former vos pétales. Je vous conseille de prendre un fil d’aluminium de 2mm et assez rigide pour avoir une belle tenue.

Apple m’a aidée… Elle s’est assise sur toutes les pétales!!! Je vous conseille de bien tendre la toile et ensuite d’entortiller le fil. Je referais un essai plus tard en faisant des anneaux avec le fil d’aluminium plutôt que comme je les ai assemblées en m’inspirant d’un autre tuto car je trouve qu’elles se sont détendues lors de l’assemblage… je vous tiendrais au courant des rectifications que je pourrais apporter ^^

Etape 4 :
Voici le moment de passer à l’assemblage. J’ai choisi de reproduire l’assemblage proposé dans le DIY de Hello Blogzine en coupant des tasseaux de bois. Je vous laisser y trouver les dimensions afin de vous aider.
Puis j’ai commencer à assembler comme c’est noté dans le tuto mais j’ai ajouté une perle que j’ai aussi bombé en doré comme les tasseaux (au fait si vous bombez en doré, prenez du doré bling bling car sinon vous n’aurez que le côté argenté du doré mat…) pour cacher mes fils entremêlés. Si mes fils d’alluminium n’avaient pas été verts je pense que j’aurais fait un anneau comme l’avait proposé Flavie Peartree lors du DIY de son abat jour en papier que j’avais réalisé il y a quelques mois et que vous pouvez voir ici.

J’ai collé les tasseaux en croix pour q’ils se tiennent mieux. J’ai remonté ma douille et hop, je l’ai accrochée. Elle est parfaitement imparfaite mais elle me plait même si je vais quand même tester une autre version !

Etape 6 :
Il n’y a plus qu’à fixer au plafond cette nouvelle suspension ! Voici le résultat une fois monté, prête à être fixée dans mon salon ! Elle n’égalera jamais la suspension George pale mais au moins vous pourrez dire : c’est moi qui l’ai faite.

Si vous tentez l’expérience de ce diy, envoyez moi vos photos que je puisse les publier ou utilisez @mum_love_mint_and_liberty sur instagram ou facebook ou le #diymumlovemintandliberty

Inscrivez-vous pour ne rien rater ^^

A très vite

Aurélie

Couture solidaire : coudre pour le personnel soignant

Cette année est bien particulière, et pas seulement parce que je vais avoir quarante ans… Le confinement dû au covid-19 a bien changé le plan de mes vacances de printemps qui devait être synonyme de nouveau road trip pour découvrir les merveilles de l’Art Déco.

J’ai voulu me rendre utile et j’ai répondu à l’appel de la maison Lener Cordier qui cherchait des couturières bénévoles pour assembler des sur-blouses pour le personnel soignant de la région. J’ai ainsi reçu les pièces découpées, le fil et le patron pour coudre 30 sur-blouses. Si l’assemblage en lui même n’était pas trop difficile, ce fût très chronophage. Mais je ne regrette pas mes deux jours et demi à coudre sans relâche…

Merci au personnel soignant de nous aider sans relâche, de ne pas flancher et d’être ainsi au service des autres dans cette épouvantable crise sanitaire. Je suis juste admirative de leur abnégation. M.E.R.C.I

Aidons-les, #restezchezvous

A bientôt

Aurélie

Pochon lapin de Pâques

Cette année est vraiment une année particulière, en effet nous allons on passer les fêtes de Pâques en confinement.

Pour que la fête soit plus douce, j’ai cousu trois petits lapins pour que les enfants puissent y déposer les œufs trouvés dans le jardin. C’était un petit moment sympathique, on a ri, on a cherché des œufs en chocolat, on a profité du soleil et le principal c’était que nous étions à cinq.

En temps ordinaire, Pâques est synonyme de grande réunion de famille chez ma maman. Elle nous aurait encore fait une déco très soignée, et un repas complètement décalé avec le temps … (on a déjà eu droit au couscous par 35 degrés et du barbecue à 15 degrés 😅)

Parfois je traîne des pieds pour y aller mais je peux vous dire que l’année prochaine, même malade, je vais y courir 🐰. En attendant, j’ai essayé de rendre la journée la plus gaie possible.

Ce pochon n’est pas compliqué à réaliser. Vous le trouverez gratuitement sur le site de chouette kit. Je suis ravie du résultat, l’année prochaine j’essaierai d’en faire un par personne suivant les goûts de chacun.

Montrez moi vos réalisations 😉

A très vite

Aurélie

Le mini tablier essentiel de maitresse !

pochete liberty

Comment vous expliquer… Je suis une instit qui perd toujours ses crayons et de ce fait ça me prend un temps fou dans la journée pour retrouver mes affaires. Après avoir parlé avec une de mes gentilles collègues, elle m’a dit que ce serait vraiment top d’avoir un petit tablier à compartiments… J’ai donc profité des vacances pour me préparer pour la rentrée et j’ai créé ce petit tablier. Je n’ai pas de tuto car je l’ai fait au feeling mais toujours avec mon liberty préféré mais cette fois dans sa version lemonade.

Quand je l’ai posté sur les réseaux sociaux, toutes les copines enseignantes ont adoré, alors si vous êtes maman, un peu couturière dans l’âme, c’est un cadeau idéal ^^

Oh les jolies trousses

New Tan
@ mum love mint and liberty

Comme je les aime mes petites trousses! Etre enseignante demande d’avoir plein de crayons. j’aime bien pouvoir varier du rouge et du vert afin de laisser des mots d’encouragement à mes élèves ! Mais bon, je suis fan de liberty et par conséquent, j’ai utilisé mes petites main pour en confectionner.   Bien sûr j’ai cherché un tuto sur le net, pas trop compliqué et donc accessibles aux débutantes, le tuto que j’ai utilisé provient du site de Mademoiselle petit pois que vous pouvez retrouver ici .

Couture et tricot…

En attendant bébé, j’ai un peu de temps, enfin juste un peu… Je ne m’ennuie pas mais je suis un peu même toujours obligée d’avoir quelque chose à faire… Peut être qu’un jour je saurais me détendre…

11295549_10206997423723694_6560252870050762421_n

Alors au final, c’est superbe. Dans la vraie vie, c’est super galère à faire car je suis partie d’un modèle de tricot pour finalement décider de le doubler de peur que ça ne gratte… les doubles boutonnières ont failli me rendre totalement folle…

Voici un petit aperçu du boulot et du modèle de base… Les copine, ce n’est pas la peine de demander, je n’en ferais plus ah ah ah !

Une jolie machine pour encore plus de créations

Je fais pas mal de cousettes et par conséquent je partage avec vous le modèle de ma machine à coudre que le père noël m’a ramené en décembre 2014 (oui je sais j’ai dû être sage cette année là pour avoir un aussi beau cadeau). C’est une brother FS40. J’en suis pleinement satisfaite !

IMG_6200